ONLINE MOBILE
EXPOSITION - CONFÉRENCES
REPORTÉ
Paris Porte de Versailles Pavillon 4.2
LE SALON DES NOUVEAUX USAGES ET TECHNOLOGIES DU WEB ET DU MOBILE
en parallèle à
accueil
Translation
EXPOSER
Edito
Demande d'infos pour exposer
Exposants, Partenaires & Sponsors
 
VISITER
Edito
Nomenclature
 
CONFERENCES
Conférences
Intervenants
Vidéos
 
PRESSE & COM
Articles
Communiqués
Logos & Bannières
 
INFOS PRATIQUES
Infos pratiques
 
CONTACTS
Contact Exposants ONLINE MOBILE
  Emmanuelle LESAGE
Tél : +33 1 44 39 85 02
email : cliquez-ici
  Gaël LICHAN
Tél : +33 1 44 39 85 04
email : cliquez-ici
Contact Presse
  Marie-Christine FLAHAULT
email : cliquez-ici
Article
13,4 Milliards d'euros en France en 2015 pour le m-commerce !
14/05/2014 • Forte évolution à l’horizon 2015-2017 du m-commerce & e-commerce, du Marketing Digital, des Terminaux « nouvelle génération », des Applications Mobiles, de la publicité sur mobile… ces marchés seront largement abordés durant les 2 jours du Salon ONLINE MOBILE.

En avant première, cette information presse fait un tour d’horizon de la montée en puissance de ces secteurs :

13,4 Milliards d’euros en France en 2015 pour le m-commerce
D’après une étude Xerfi, le m-commerce observerait actuellement une croissance annuelle de 90% pour atteindre une valeur de 13,4 milliards d’euros en France en 2015.

Parallèlement et selon RetalMeNot, le m-commerce a connu un développement très dynamique au cours des 3 dernières années et les dépenses effectuées sur mobile devraient atteindre 23,4 milliards d’euros en Europe en 2014.

S’il est clair que le marché m-commerce britannique est le plus mature en Europe aujourd’hui, les marchés des autres pays européens sont toujours en phase de développement et se montrent de plus en plus dynamiques. Ainsi, la France occupe toujours la 3ème place en terme de croissance e-commerce sur appareils mobiles avec +106% pour la période 2013-2014. La Pologne connaît la plus forte croissance avec +113%, juste devant l’Allemagne (+112%). La Grande-Bretagne et les Etats-Unis en revanche sont des marchés plus matures qui n’ont connu qu'une croissance de 62% et 65%, plus de 20 points en-dessous de la moyenne européenne (85%).

4,2 Milliards d’euros de dépenses sur mobile en France en 2014

La part d’achats sur mobile aux Etats-Unis reste encore néanmoins nettement supérieure à celle de l'Europe. En 2013, les consommateurs américains ont effectué 14% de leurs achats en ligne sur un smartphone ou une tablette, pour une valeur totale de 27 milliards d’euros, contre seulement 8% en Europe (12,6 milliards d’euros).

Selon cette étude, les Français devraient dépenser 4,2 milliards d’euros sur mobile en 2014, soit 14% du budget e-commerce total. Les ventes effectuées sur ordinateur devraient croître de 9% en France en 2014 alors qu'elles vont
augmenter de 105% sur smartphone et de 109% sur tablette.

Forte évolution du Marketing Digital pour 2014
Selon une infographie réalisée par WebDAM sur l’évolution du Marketing Digital pour 2014, on note que :

· la publicité en ligne représentera 25% du marché publicitaire total ;
· près de 50% des entreprises auront une stratégie de contenu marketing ;
· 33% du trafic généré des recherches organiques (c’est à dire non issues des Google Ads) sur Google le sera à partir du premier lien référencé ;
· les budgets « marketing social » doubleront dans d’ici à 5 ans ;
· 43% des marketers trouvent un consommateur via LinkedIn ;
· 52% des marketers ont trouvé un consommateur via Facebook en 2013.

95% des applications seront gratuites en 2017
Les applications smartphones, quant à elles, ont connu une augmentation de leur utilisation de 115% l'année dernière selon Flurry. Ce sont les applications gratuites, notamment dans la messagerie, qui se distinguent.
Les consommations d'applications ont incroyablement augmenté en 2013. Tous les types d'applications sont concernés selon Flurry, une plateforme d'analyse du marché mobile. En tête figurent les applications de messagerie et de réseaux communautaires comme Instagram, SnapChat, Facebook ou Twitter, dont l'utilisation a grimpé de 203 % en 2013 (par «utilisation», Flurry définit le lancement d'une application sur un portable). Elles sont suivies par les applications utilitaires, comme les lampes torches, qui connaissent une hausse de 149%. Enfin, les applications musicales, de shopping et les jeux ont progressé entre 80% et 66%. Les applications sur l'actualité ont augmenté de 31%.
Parmi les raisons de cette croissance, l'engouement autour des smartphones. En 2013, un milliard de terminaux ont été vendus selon les dernières estimations de l'IDC, ce qui représente une augmentation d'environ 39% par rapport à 2012
Alors que l'usage explose, ce sont les applis gratuites qui se distinguent. L'année dernière, 83 milliards d'applications téléchargées étaient gratuites, soit 91% des téléchargements selon Gartner. Cette tendance à la gratuité devrait se confirmer dans les années à venir: D'ici 2017, 94,5 % des téléchargements concerneront des applications gratuites», a déclaré Ken Dulaney, vice-président de Gartner.

L’e-commerce a atteint 51,1 milliards d’euros en France
Selon FEVAD, en 2013, le marché français du e-commerce a atteint 51,1 milliards d'euros grâce à une croissance de 13,5% par rapport à 2012 (45 milliards d’euros), pour un total de plus de 600 millions de transactions.

Le Baromètre FEVAD/CSA/Buzzpanelnote qu’internet voit émerger de nouvelles tendances de consommation. En 2013, 10% des internautes ont opté pour le covoiturage et 6% pour les achats groupés aux producteurs. En 2014, la consommation collaborative va prendre de l’ampleur : 38% des internautes envisagent d’avoir recours à ce mode de consommation en 2014, +19 points par rapport à 2013*. Les jeunes en seront les plus adeptes (51% des 18-24 ans).

Le marché mondial de la publicité sur mobile atteindra 31,45 milliards de $ en 2014
Le marché mondial de la publicité sur mobile connaît une forte croissance selon eMarketer.com. Ce marché est passé de 4,02 milliards de $ en 20011 à 17,96 milliards de $ en 2013 et devrait atteindre 31,45 milliards de $ en 2014.


Les terminaux de nouvelle génération transforment le poste de travail
et ouvrent une période charnière pour les entreprises et administrations

Selon une récente étude Markess, plus de 80% des décideurs IT des secteurs privé et public prévoient de faire évoluer d'ici 2015 l’environnement des postes de travail des collaborateurs (dirigeants et membres du comité exécutif, top managers, cadres managers et collaborateurs « cols blancs »).
Le développement d'usages « everywhere » (itinérance, mobilité, nomadisme...), l’amélioration de la productivité et de l'efficacité personnelles, les demandes de plus en plus pressantes en provenance du top management et des collaborateurs eux-mêmes combinées au phénomène du BYOD…, sont autant de raisons qui stimulent ces projets.

Des projets en faveur des terminaux de nouvelle génération d’ici 2015
Sur l’ensemble des équipements qui constituent le poste de travail des collaborateurs, les PC fixes comptent pour 47% du parc installé des entreprises et administrations interrogées en 2013. D’ici 2015, ils n’en représenteront plus que 36%. Les projets à venir portent avant tout sur les terminaux dits de nouvelle génération (smartphones, tablettes, PC tactiles...) qui devraient tirer la demande et peser pour 31% du parc à cette échéance, quasiment au coude à coude avec les PC fixes. Les PC portables devraient maintenir, quant à eux, leur position autour de 29% du parc installé.

Les décideurs IT interrogés confirment cette tendance puisque 30% d’entre eux ont déjà équipé les collaborateurs de leur entreprise en terminaux de nouvelle génération et 50% projettent de le faire d’ici 2015. Ces terminaux sont déployés selon différentes approches. Selon le profil des collaborateurs ciblés, ils peuvent venir en complément de leur poste de travail existant (cf. smartphones) ou remplacer celui-ci (cas de la tablette numérique proposée à la place de l’ordinateur portable à certains profils de collaborateurs). En 2013, 43% de ces décideurs IT indiquent pratiquer les deux approches, 37% s’orientent vers le cumul de terminaux et 19% vers une migration ferme.


Quelles que soient les approches retenues, plus de 80% des décideurs IT confirment que les collaborateurs sont, et seront de plus en plus, multi-équipés pour accéder à leur environnement de travail professionnel.
Ces projets de déploiement de terminaux de nouvelle génération (plus petits, ergonomiques, autonomes, intégrant des fonctionnalités innovantes dans le domaine des applications sans fil…) sont notamment favorisés par les tendances suivantes :
· Le développement de la mobilité, aussi bien sur site que hors site, qui amène à repenser les modes d'accès aux applications et aux données de l'entreprise ;
· Le souhait pour les collaborateurs d’accéder à distance à leur environnement de travail, en toute sécurité et quel que soit le terminal, y compris personnel ;
· Le phénomène du BYOD (Bring Your Own Device), dont la pénétration est estimée par MARKESS International à 14% en 2013 dans les entreprises françaises et qui devrait atteindre 23% en 2015.

Une évolution des postes de travail avec la mobilité aux incidences fortes pour les entreprises
Parmi les autres constats de l’étude, MARKESS International note que de plus en plus de collaborateurs ont des usages multiples et combinent les environnements de travail (ordinateur portable professionnel, smartphone, tablette et PC fixe personnels à domicile). Ces pratiques engendrent de nouveaux challenges techniques pour les entreprises. En regard, les décideurs IT évoquent des besoins associés à la virtualisation du poste de travail, au cloud computing, et à la simplification des paramètres sécuritaires et de la connectivité réseau.
Pour Emmanuelle Olivié-Paul, Directrice Associée de MARKESS International, « les évolutions actuelles des postes de travail, avec les nouveaux usages mobiles qui en découlent, conduisent les décideurs IT à aborder sous un angle différent les enjeux techniques tels que ceux liés à la sécurité et notamment de perméabilité entre espaces professionnel et personnel, la gestion et l'administration des environnements, la sauvegarde et le stockage des données, la performance et la qualité de service (QoS), le provisioning des ressources… ».
Ce n’est pas sans oublier les aspects financiers et organisationnels ! Ces projets ont des incidences majeures pour plus d’un décideur IT sur trois, qu’il s’agisse des investissements à consentir, des modèles économiques à privilégier ou des transformations à conduire tant au niveau des processus que des modes de travail... Les entreprises privées et les organismes publics se trouvent à une période charnière tant en termes de remplacement des postes de travail que des usages professionnels qui en sont faits.

Une demande qui tire le marché des logiciels et services IT en France
Les besoins émis par les décideurs IT pour conduire ces projets de transformation sont porteurs pour les prestations de services : intégration, développement applicatif sur mesure, hébergement, exploitation... Le recours à des services de cloud computing, en majorité privés, est aussi favorisé. Du côté des solutions logicielles, plus d’un décideur IT sur trois mentionne des besoins en solutions de :
· Gestion et administration de terminaux mobiles (MDM ou MAM) ainsi que de flotte de terminaux ;
· Sécurité : gestion des identités et des accès (IAM), authentification forte, sécurisation des informations accessibles via les postes de travail et/ou stockées dedans ;
· Virtualisation ;
· Stockage de données.
Composés de partenariats forts avec des éditeurs, le marché français des services IT associés aux évolutions du poste de travail devrait connaître une croissance soutenue à deux chiffres d’ici 2015

À propos du salon ONLINE MOBILE

Manifestation professionnelle totalement dédiée à l’univers du e-commerce et du m-commerce, du digital marketing et street marketing, des services Online, du rich média, du développement et de la diffusion d’applications et de sites mobiles, de la géolocalisation, du m-paiement, de la publicité, du CRM, des réseaux sociaux, des terminaux mobiles, smartphones, tablettes, de la promotion et de l'utilisation des applications mobiles…

ONLINE MOBILE, lieu d’échanges et de contacts, regroupera durant 2 jours :
- Une exposition réunissant 80 sociétés exposantes qui présenteront leurs dernières innovations aux 3 000 visiteurs professionnels porteurs de projets (DSI, Dir Marketing/Com, Directions commerciales,... des entreprises grandes et moyennes de tous secteurs d’activités ainsi que l’écosystème informatique et télécoms, dont les développeurs).
- Les conférences et ateliers, quant à eux, feront le point sur l’évolution des différents marchés, usages et technologies. Plus de 800 congressistes y assisteront.

Parce que le « cross-channel » s’impose avec la mobilité, et sa profusion de nouveaux outils, parce que les réseaux sociaux deviennent omniprésents, hors et dans l’entreprise, parce que le web to store s’impose comme le nouveau graal des marques et des enseignes, Online Mobile va réunir et concentrer tous les acteurs de ce nouveau monde connecté.

Voir l'article sur TechToc.tv : cliquez ici

Voir l'article sur Global Security Mag : cliquez ici

 
Offres d'emploi marketing mobile www.online-mobile.fr - copyright Infopromotions - Groupe Solutions 2017 - tous droits réservés